Etude de cas : Air Liquide advanced Technologies

Démarche de transformation multi Business Units


Leader mondial des hautes technologies dans le domaine des gaz.

Besoins

Déployer une démarche de transformation Lean sur le site de Sassenage (Isère) en mettant en cohérence les activités Projets et Production des différentes Business Units et services transverses pour garantir une croissance associée à une efficience, gage de rentabilité.

Missions

  • Diagnostic des Business Units G&C/Spatial/Aode/Services Transverses et Innovation,
  • Lancement d’une démarche globale de transformation sur chaque Business Unit avec centrage sur la Supply Chain,
  • Accompagnement sur des chantiers sur l’ensemble de la chaîne : Manufacturing, Engineering, services transverses, projets (Obeya et LPD),
  • Standardisation intégrée dans le SMI qui permet une efficience des processus et garantit l’interface Qualité avec la démarche Lean,
  • Alignement des activités supports et opérationnelles,
  • Mise en place de Comités d'amélioration continue afin de pérenniser la dynamique instaurée (remise en cause des standards de manière dynamique et organisée avec arbitrage systématique).

Résultats

L’amélioration de la communication transversale a permis :

  • En intra Business Unit et dans un contexte de croissance forte, de gérer un portefeuille de projets plus important en complétant l’efficience globale par une réduction des temps de traversée rendue possible par des fonctionnements en mode projet.
  • En inter Business Units et grâce à la création d’une Direction Supply Chain, de placer le flux au cœur du système et d’optimiser l’efficacité.

La suite

  • Accentuer le pilotage via la Supply Chain.
  • Accompagner les équipes sur la logique de résolution de problème basée sur des objectifs communs et une implication humaine pour optimiser l’ensemble de la chaîne de valeur.
  • Pérenniser la transformation en travaillant sur les processus clés et les outils associés.

L'OBEYA sur le Projet Cagoule NG a permis de sortir d'un contexte de communication difficile en fluidifiant les échanges aussi bien en transversal qu’en vertical. Concrètement, cet outil a permis de lister factuellement les irritants, les perturbations et d'escalader lorsque la solution ne pouvait venir du projet. Des décisions concrètes ont pu être prises à l'issue de ces escalations avec pour effet un dénouement notable sur le projet. L'équipe projet, dubitative avant la mise en place de l'OBEYA, adhère désormais au bien fondé de cet outil, qui permet de lister et de voir de façon très lisible les tâches et leurs enchaînements dans le projet sans en occulter les périodes complexes. Bien évidemment l'outil ne résout pas la totalité des difficultés sur le projet mais a le mérite de les identifier factuellement, afin de travailler sur leurs causes racines et d'en mesurer l'impact sur l’enchaînement des tâches et donc sur le planning/budget du projet.

Vincent GRAZIANI - Aerospace & Defence - Product & Program Manager